Je viens de passer commande d’un stock de boucliers et d’un bunker anti-atomique pour Asus : les prochains mois risquent d’être douloureux pour eux sur les internets. On critiquait déjà le fait de sortir la Transformer Prime en mode « Preums ! », avec un modèle bugué au lancement et en rupture de stock perpétuelle même si la tablette en elle-même était excellente, l’annonce du prix européen de la Pad Infinity risque de faire hurler dans les chaumières. Oui, vous avez bien lu le titre, elle devrait coûter le même prix que la Transformer Prime, écran HD et correction du GPS en plus.

Ce que l’acheteur de la Transformer Prime lit dans ces lignes, c’est ça : « on a acheté un modèle bâclé, en retard, on a essuyé les plâtres pour la coquette somme de 600€, vous avez annoncé l’Infinity en promettant que nous ne regretterions pas l’achat de notre Prime parce qu’elle serait bien plus chère et maintenant, vous confirmez ce que nous pensions : on s’est fait entuber ». Attendez, nous avons mieux : il semblerait que l’Infinity à 600 euros soit le modèle 64 Go, prévu pour le 10 juin en Italie et donc sûrement ailleurs en Europe – tablette seule bien entendu, le modèle 32 Go, s’il sort, devrait s’aligner à 100 euros de moins.

Alors sur le fond, on ne peut que féliciter Asus : le prix est très concurrentiel par rapport à l’iPad et la tablette sera à n’en pas douter une excellente tablette Android, avec un bel écran HD qui plus est. Mais niveau communication, cela montre que la firme ne sait pas encore distribuer ses produits, a fortiori ceux qui peuvent avoir du succès. Si la Prime n’avait pas existé, Asus n’aurait pas eu toute cette mauvaise publicité les mois passés, aurait proposé une 300 Series pour les petites bourses et un véritable haut de gamme pour ceux qui le désirent avec l’Infinity. Là, en l’état, même si les produits sont très bons, Asus, le constructeur sans reproche en 2011, se fâche avec ses clients et laisse pantois les sites dédiés aux nouvelles technologies que nous sommes.

Que peut-on bien vous dire ? Oui, Asus fait de bons produits, mais non, Asus ne sait définitivement pas les vendre. Nous parions que l’Infinity brillera encore plus que la Prime, mais entre les deux tablettes, Asus a perdu ses fans.

Edit pour clarifier : ces prix sont excellents, ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit, ce sont même les plus concurrentiels à ce jour sur un modèle HD. Le gros problème, c’est la Transformer Prime que nous couvrions d’éloge il y a 3 mois et que beaucoup d’entre vous ont payé le prix fort : quelle est sa place ? Quelle était sa pertinence, au vu de tous les problèmes pour arriver à une version stable ? 

via : The Verge