A défaut d’avoir un modèle séduisant pour le concurrencer, Samsung lâche les trolls sur le nouvel iPad. C’est assez maladroit venant d’une compagnie qui a déçu tous ses fans au MWC, nous les premiers, en ne proposant qu’un Galaxy Note 10.1 qui n’avait pas grand chose de plus que les Galaxy Tab de l’an passé, stylet excepté. Alors Samsung sort le grand jeu en nous faisant un petit tableau comparatif de ce qu’on va pouvoir faire avec son Galaxy Note que l’on ne peut pas avec l’iPad.

Alors les arguments avancés sont dignes d’une cour de récréation de maternelle, mais on vous avait prévenu. « Tu peux même pas guérir des poneys avec ton LHC de poche, t’es trop nul ! ». Surtout que si vous connaissez Android et Touchwiz, vous savez bien que la plupart des arguments sont mensongers, surtout ceux avec les petits « 1″ : non, le multitâches sur un seul écran n’existe pas sur Android comme il existe sur Windows. Samsung fait sûrement référence aux widgets ou a ses « Mini Apps », qui sont certes pratiques, mais pas non plus super développées.

Le coup des photos est aussi un peu tiré par les cheveux, surtout quand on a vu la présentation d’iPhoto d’hier qui est carrément bluffante en termes d’ergonomie tactile et de puissance d’édition – pour une application grand public, bien entendu. Il n’y a guère que la 3e ligne qui soit correcte : avec sa technologie Wacom, le S-Pen de Samsung est sûrement bien meilleur que n’importe quel stylet capacitif pour dessiner ou écrire. Bon, c’est bien joli tout ça, mais si on parlait écran HD ? Ou de la date de sortie ?  Non, mieux, si on parlait prix, par exemple ? Parce que c’est ça que le client va regarder en premier. Si Samsung sort ce Galaxy Note, c’est à côté de … l’iPad 2 qu’il le positionne. Et l’iPad 2 ne coûte plus que 409€.

Alors, au lieu de tirer dans les pieds des concurrents avec des arguments infondés, faîtes-nous un peu rêver, Samsung. Nous ne sommes pas des fanboys fermés et nous n’attendons qu’une chose : que vous proposiez un produit à la mesure du nouvel iPad, pour qu’Android ait son fer de lance en 2012. C’est ça qui nous ferait vraiment plaisir, pas des tableaux comparatifs rédigés par un stagiaire.