Il s’est passé plus de 6 mois depuis notre prise en main de la Samsung Galaxy Note 10.1, depuis ses caractéristiques ont pas mal évolué. Nous savons désormais qu’elle sera disponible sur les marchés européens d’ici la fin du mois (prévue le 15 août prochain au Royaume-Uni), c’est donc le moment de faire le tour des premiers tests publiés autour  du monde.

Caractéristiques

  • Dimensions : 262 x 180 x 8,9 mm
  • Poids : 600g
  • Ecran  : 10,1  pouces LCD tactile capacitif (PLS) de résolution WXGA (1280 x 800 pixels) et 16 millions de couleurs
  • OS : Android 4.0.4 avec interface TouchWiz UI
  • Processeur : 1,4 GHz quad-core CPU Cortex-A9, Mali-400MP GPU, chipset Exynos Quad 4, 2 Go de RAM
  • Connectivités : GSM / GPRS / EDGE et quadribande (850/900/1900/2100 MHz) UMTS, 21 Mbps HSDPA et HSUPA 5,76 Mbps, les appels vidéo, bi-bande Wi-Fi a / b / g / n, Wi-Fi Direct, GPS assisté, Bluetooth 3.0, connecteur à 30 broches
  • Mémoire : 16/32/64 Go ode stockage interne, extensible via un slot pour carte microSD
  • Caméra arrière : 5 MP appareil photo autofocus, flash LED avec enregistrement vidéo 720p,
  • Caméra avant : 1,9 MP
  • Batterie : 7000 mAh Li-Ion
  • Divers : port infrarouge, capteur gyroscopique, un accéléromètre, capteur de lumière ambiante, Adobe Flash Player 11, DivX / XviD, TV-out (adaptateur requis), USB hôte (via un adaptateur)

Design

Les nouveautés de la Galaxy Note 10.1 n’ont pas convaincu GSM Arena qui indique que la tablette a des airs de Galaxy Tab 2 10,1, avec « des changements mineurs à travers le design (…) la différence est très subtile. ». Entre autres, le « grip » aurait été amélioré permettant une meilleure prise en main de tablette. Notez que désormais, le cadre métallique abrite les deux haut-parleurs sur les côtés (en position paysage).

 

Tous les tests soulignent la faible résolution de l’écran, face à l’iPad 3 (2048×1536 pixels), l’Asus Transformer Prime Infinity (1920×1200 pixels) ou encore l’Acer IconiaTab A700 ou la Huawei MediaPad 10 FHD (FullHD également). Malgré une résolution moyenne, la qualité d’écran semble au rendez-vous, ainsi que les angles de vision. Autre point négatif : le fameux connecteur à 30 broches qui permet de recharger et connecter sa tablette, un port « propriétaire ».

 149 ppi seulement… Du coup, on voit les pixels à l’oeil nu !

Le plastique utilisé pour la coque serait différent du modèle présenté au MWC 2012, ce platique serait brillant, « agréable au toucher » mais très sensible aux empreintes de doigts. Comme prévu, la finesse de la tablette ne permet pas d’accéder à la batterie… Il faudra donc s’armer d’un tourne-vis ou aller chez votre revendeur pour changer la batterie en cas de défaut.

La housse officielle, classe !

La plupart des testeurs ont noté quelques « craquements occasionnels », néanmoins la finition et la conception de la tablette semblent plutôt bonne.

S Pen ?

Le gros atout de la Galaxy Note 10.1 reste le stylet intégré directement dans la tablette, alors que vaut-il ? Il a bien évidemment fait ses premiers pas dans la Galaxy Note (5,3 pouces) et avait déjà convaincu en décembre dernier de nombreux consommateurs. Bref, en apportant cette fonctionnalité, Samsung a également repensé le S Pen.

La plus grande différence, c’est que le stylet est désormais de forme carrée, avec des coins légèrement arrondis, pour une prise en main beaucoup plus confortable. Le stylet détecte toujours différents niveaux de pression, ce qui est indispensable pour tous les artistes.

Bref, S Pen semble continuer à convaincre les plus réticents du stylet. Samsung a sûrement un point à jouer avec cette technologie, encore faut-il que l’offre logicielle suive…

Interface et applications

Ecran de de-verouillage avec quelques raccourcis

Un bureau avec les widgets Samsung : Game Hub, Music Hub, etc.

 Intéressant comme fonctionnalité, une pop-up vous permet d’accéder à du contenu sans quitter l’application dans laquelle vous êtes

Les notifications, très similaires aux anciennes Galaxy Tab

Les quelques applications pré-embarquées. On remarquera Smart Remote pour profiter du capteur infra-rouge.

Les contacts…

La Galaxy Note 10.1 permet de passer des coups de fil et envoyer des SMS/MMS

Vous pourrez utiliser la reconnaissance de l’écriture pour écrire vos SMS. Netbooknews Italia n’indique : « aucune latence, la reconnaissance est automatique« 

La Galaxy Note 10.1 permet de gérer deux applications en « splittant » les écrans

Une des applications S Note, celle-ci vous permet d’envoyer des lettres

Fonction « Split d’écran » avec fonction « Pop-up ». Ca commence à être compliqué, mais c’est pratique !

Photoshop Touch

S Note pour dessiner !

Une fonction du GS3, qui permet de continuer à regarder un film et qui démontre toute la puissance du processeur quadruple coeur

XviD et DivX sans soucis !

Le Samsung Apps, un market Android alternatif. Vous aurez également accès à Google Play.

Le calendrier, très complet avec une TO DO LIST incluse.

Google Maps, rien de sorcier.

Fonction « photo et vidéo » très complète avec plein de fonctions

Pour lire vos documents Office

Bref, comme vous avez pu le voir : une suite logicielle très complète. Rien à redire sur cette partie. Android 4.0.4 tourne très bien. C’est un bon point !

Performances

Le couple processeur Exynos Quad 4 (quad-core) cadencé à 1,4 GHz (CPU Cortex-A9) et processeur graphique Mali-400MP GPU, couplé à 2 Go de RAM semble être à la hauteur de nos espérances.

Impressions

Les premières impressions semblent plutôt positives. Les différents tests font l’éloge de sa puissance, sa finition et son offre logicielle. Ils déplorent néanmoins la résolution de l’écran, qui aurait pu être à hauteur du Nouvel iPad ou de l’Asus Transformer Prime Infinity. Néanmoins, cette Galaxy Note 10.1 possède du coup un avantage non négligeable : avec une batterie de 7000 mAh et son écran économe, elle tient très bien. HDBlog annoncerait ne autonomie de plus de 10 heures avec le WiFi allumé.

Bref, à la rédaction on a hâte de pouvoir tester tout ça de nos propres yeux. En attendant, jetez-vous sur les tests en ligne :