Autant sur le marché de la téléphonie, la multiplication des modèles et l’ouverture du smartphone à toutes les bourses a payé pour Android, autant l’hégémonie d’Apple sur le marché de la tablette a bien du mal à être remise en question. Alors que des tas de modèles de plus en plus convaincants ou audacieux sont sortis en un an et que le low-cost a fait sa grande entrée dans le secteur de la tablette de qualité, d’après Strategy Analytics, même si les ventes ont augmenté, passant de 4,4 millions d’unités à 7,3 millions d’unités pour le même semestre « Q2″, la part de marché du droid n’a pas bougé.

Ces 29% stagnent depuis un an, alors que de son côté, l’iPad bat, ce trimestre, tous ses précédents records depuis 2 ans en atteignant 68% de part de marché – sans compter que les chiffres de la concurrence ne sont pas aussi précis que ceux donnés par Apple et reposent sur les estimations faites par les statisticiens de Strategy Analytics.

La baisse de prix de l’iPad 2 a sûrement beaucoup à voir avec cette nouvelle montée de la tablette pommesque qui parvient à entrer en version neuve dans de nouveaux foyers à un prix défiant toute concurrence – on l’a vu par exemple atteindre les 359€ lors de promotions ponctuelles, ce qui est moins cher que les tablettes Android de qualité similaire. Cela dit, peut-être arrivons-nous ce trimestre à la dernière percée en hauteur de l’iPad, dans la mesure où, dans la deuxième moitié de l’année 2012, les Nexus 7 et les tablettes Windows 8 devraient peser beaucoup plus dans la balance.

Le marché global, lui, se porte très bien, avec 66,8% d’augmentation par rapport à l’année dernière sur le même trimestre.

via : StrategyAnalytics