Décidément ce Computex fut plein de surprise. Le salon, qui a fermé ses portes il y a deux jours, aura lâché sa dernière pépite et c’est l’équipe d’Android Authority qui a pu les détenir avant d’en faire profiter les Internets : un représentant d’Asus, présents sur le grand stand du constructeur a annoncé que la fameuse Nexus Tab – le nom n’est pas du tout arrêté – serait disponible à la toute fin juin. Et, ô coïncidence, du 27 au 29 juin, se tient la Google I/O à San Francisco. Un hasard du calendrier absolument fortuit, bien entendu. Il est donc de plus en plus clair que cette ardoise Google-Asus se montre prochainement face au public. La base Tegra 3 tient toujours la corde, la possibilité d’accueillir Android 4.1 – Jelly Bean – reste élevée. Le prix reste la dernière énigme, celle que nous souhaitons tous élucidés. La fourchette, que dis-je le râteau, de 150 à 250$ est toujours envisageable.

Ce ne sont pas les uniques informations qui circulent depuis cette entrevue au Computex. Nous vous le faisions remarquer ce matin – oui, bon, c’était il y a deux heures – , un importateur propose les premiers PadFones pour la modique somme de 860$. Pour ce modeste prix, vous aurez donc le téléphone en lui-même, coeur du système, ainsi que sa tablette-hôte. Si nous nous inquiétons de plus en plus quant à l’accueil réservé à ce produit 3-en-1 dans les points de vente, l’opérateur américain AT&T semble prêt à tenter l’expérience en proposant cet hybride accompli. Il n’est pas difficile de comprendre les réticences des opérateurs devant cet appareil qui ose mettre en avant son « one data plan » pour trois usages différents. Là où nos fournisseurs d’accès Internet mobile pouvaient nous vendre de l’abonnement 3G pour un téléphone, une tablette et une clé pour netbook, Asus s’accorde le luxe de faire un pied de nez assez magistral à tous ces acteurs en proposant un accès unique depuis l’abonnement du téléphone. Un acte qui pourrait bien lui coûter cher, au-delà du symbole fort qu’il dégage.

Pas rancunier – de visu – pour un sou, AT&T serait aussi en train de négocier l’arrivée des premières Transformer Pad Infinity, la fameuse tablette convertible d’Asus à l’écran Full HD. L’opérateur devrait mettre en vente les versions LTE d’ici la fin juin. La version WiFi only ne devrait pas tarder à suivre, mais connaissant que trop bien les problèmes de supply chain qui collent à la peau du taïwanais, nous ne serons que trop vous conseiller de prévoir un mois de plus avant de constater l’arrivée en nombre de ce nouveau modèle. Nous devrions en savoir plus d’ici peu, le placement financier sera important puisque son homologue insulaire a décidé d’attaquer le premier avec sa A700 à 499€ en prix conseillé. Asus – Acer : match retour, balle au centre.