L’information a de quoi faire lever les yeux au ciel. Au moins. Ou se facepalmer, selon vos préférences. Liliputing nous apprend que les applications qui n’ont pas été programmées pour ARM (lire : à peu près toutes les applications Windows développées sur la base de l’architecture x86, c’est-à-dire presque toutes) ne fonctionneront pas avec du matos équipé en ARM.

Quel intérêt alors d’utiliser une telle technologie sachant que le principal intérêt à l’heure d’aujourd’hui, d’avoir Windows sur une tablette, est de pouvoir profiter des « grands » logiciels type Adobe, Office etc. ? Pas vraiment une surprise, mais on aurait espéré que Microsoft trouve une solution pour que les logiciels développés sur une architecture fonctionne sur l’autre. Heureusement qu’il y aura des tablettes x86.