Lors de la conférence de presse présentant au monde ses tablettes Surface, Microsoft a omis un détail sur lequel toute l’attention se porte désormais : le prix des différentes machines. La firme avait assuré qu’elle vendrait ses tablettes à peu près « au même prix que la concurrence », sans donner plus de détail. Quelle concurrence ? Celle des tablettes ARM ? Celle des ultrabooks ? Mystère.

Aujourd’hui, un site marchand suédois ouvre les hostilités en proposant les différentes tablettes Surface en précommande à des prix qui frisent l’indécence : le premier modèle, la tablette sous Windows RT, possédant 32 Go de stockage serait vendu par exemple 6990 couronnes suédoises, soit 825€. Le premier modèle Pro, sous Windows 8 x86 atteindrait lui les 1534 euros alors que le modèle le plus cher, celui embarquant un SSD de 128 Go, coûterait 1771 euros. Ces chiffres sont proprement hallucinants, puisqu’ils correspondent plus, pour les derniers, à la gamme des Macbook Pro qu’à celle des Macbook Air, Zenbooks et autres tablettes tactiles et convertibles.

Même la première tablette ARM, à 825€, coûte déjà deux fois plus cher que tout ce que peut proposer la concurrence, qui vend ce type de modèle autour de 399€, parfois moins. D’accord, il y a une licence chiffrée à 80 dollars à ajouter à la note, mais rien ne peut justifier 400€ de différence avec le marché actuel. Gardons à l’esprit que ces chiffres sont aussi peu officiels que lorsque l’un ou l’autre de nos revendeurs local fait la même chose avec des précommandes un peu folles et qu’aucune conclusion ne pourra être tirée avant que Microsoft n’ait annoncé ses prix définitifs.

via : Techfokus