Tout le monde avait sa tablette en 2011, tout le monde aura son PC-portable-sous-Windows-8-avec-un-écran-tactile en 2012 et comme l’an passé, il y aura des victoires et des défaites. Samsung a dévoilé hier deux évolutions de son Samsung Series 5, l’ultrabook de la marque, qui, bingo, sont toutes les deux équipées d’un écran tactile. C’est assez étrange, mais les premières prises en main des objets n’inspirent pas du tout confiance, Samsung semblant n’avoir pas fait des masses de travaux de recherche avant de présenter ces engins : peut-être resteront-ils à l’état de prototype.

Prenez l’Ultra Touch par exemple. The Verge nous raconte que l’écran est tellement brillant qu’il sera impossible de l’utiliser en extérieur en l’état – comme si le constructeur n’avait pas prévu le moindre traitement anti-reflet pour sa machine. En plus de cela, nous aimons bien les convertibles, comme ceux que nous vous présentions hier, qu’ils viennent d’Acer ou d’Asus, mais nous ne pouvons que nous demander à quoi sert un écran tactile sur un laptop traditionnel, si ce n’est augmenter le prix de la machine. Contrairement aux machines d’Asus, l’écran ne se sépare pas et ne sera utilisable en mode « toucher » qu’au bout d’un clavier, qui a déjà un trackpad.

L’Ultra Convertible a les mêmes défauts rédhibitoires que le Lenovo Yoga : l’écran se replie sur la base, ce qui fait que vous pouvez utiliser la partie clavier comme un stand et l’ensemble comme une tablette. Cela dit, si d’aventure vous prenez la bête avec vous, pour vous en servir sur votre canapé, oui, vous appuierez involontairement sur toutes les touches du clavier au dos de l’engin. C’est quand même un poil absurde comme concept, non ? Il y a fort à parier que le premier comme le second seront revus et corrigés d’ici une sortie en magasin, Samsung étant plutôt coutumier du fait.